Skip to content

Les 20 Maîtres du luxe… la suite.

janvier 12, 2012

Comme évoqué dans la première partie de cet article, nous allons vous faire connaitre les 10 autres maitres du luxe, des figures qui ont un grand mot à dire dans cet univers, qu’ils soient designers, businessmen ou encore journalistes.

Dans le genre on ne peut plus Français, nous appelons appelle Pierre-Alexis Dumas.

Pas franchement très spectaculaire, mais sans doute très efficace, le directeur artistique de la maison Hermès en a repris les reines pour succéder à son père Jean-Louis en compagnie de Pascale Mussard et Patrick Thomas, le financier de la maison.

Tandis que Mussard se consacre à la ligne « Petit H », Patrick Thomas s’occupe du côté business de la chose, notamment en résistant à l’offensive d’absorption de LVMH entré en capital en 2010 et laissant  l’héritier régner en maître sur la maison, surtout quand il s’agit de l’image et de la création.

Ce patron BCBG se distingue par son côté « capitalisme éthique ». Rapide et réactif, mais peu charismatique, il a trouvé sa place dans la forteresse Hermès, et ça lui réussit plutôt bien.

 

 

Stella McCartney

Quand on dit mode, ou encore luxe, la notion « écolo » n’apparaît pas forcément en première vue, mais Stella McCartney est apparemment là pour ça.

Son père est une icône, elle fréquente des noms tels que Kate Moss et Naomi Campbell. Brillante designer, ses collections sont tout à fait à son image : cool et écolo, pas de fourrures ni de cuir. Cette philosophie a été toute à son honneur : passée styliste chez Chloé, elle lance son Label au sein du groupe Gucci en 2001, et depuis, c’est l’ascension : parfums, soins bio, lingerie, accessoires et soins enfants… et depuis peu designer principal chez Adidas !

 

 

Lew Frankfort

Il semble peu connu , mais c’est pourtant l’un des plus brillants stratèges du monde du Luxe. Le brio avec lequel il a mené « Coach » au top , est un cas d’étude très pertinent d’école dans les grandes écoles de commerce.

Après avoir rejoint Coach, une maroquinerie plutôt vieillotte en 1979, cette dernière se fait racheter par le groupe Sara Lee. Lew Frankfort s’occupe alors de sa gestion pour ensuite devenir son président en 1996.
C’est plutôt un excellent pari car, en effet, celui-ci a recentré la marque sur « le luxe abordable », débauche Reed Krafford de chez Tommy Hilfiger et réorganise la distribution : multiplication des inaugurations de boutiques chic avec plus de 300 points de vente aux USA, et s’implante en Asie avec en supplément une multiplication de campagnes de pub et un développement d’une Online Store pour encore plus être au contact du client. C’est ainsi que la marque réalise 4,16 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2010 avec 23% de taux de marge nette, une performance exemplaire.

Une stratégie a étudier sous toutes les coutures, toutefois Coach n’ose pas encore se mesurer à Louis Vuitton ou encore Longchamps en Europe. Il semble que la marque ait encore du terrain à conquérir.

 

 

Tom Ford

Beaucoup d’adjectifs pour décrire un designer iconoclaste. Ce petit génie de la mode a été le sauveur de Gucci pendant sa plus sombre époque. Adepte du show off, des campagnes de pub sexy et de la mode business, il a été directeur artistique chez des noms comme YSL Rive Gauche.

Il a récemment lancé une collection de prêt-à-porter pour hommes en son nom en compagnie de l’ex-patron de Gucci Group: Domenico de Sole. Avec un réseau de boutiques mondial qui n’a rien à envier aux autres maisons, il développe une ligne de produits de beauté avec Estée Lauder et crée en 2010 une ligne de prêt-à-porter pour femmes avec un défilé intimiste à New York qui a fait beaucoup de bruit. Tom Ford est aujourd’hui une des icônes dans le monde de la mode et de l’hyperluxe, tellement influent qu’il est appelé M. Ford.

 

 

 

Jimmy Choo

Jimmy Choo… Son nom relève de tout un emblème et ses chaussures en font rêver plus d’une.

Désormais retiré du business (confié aux mains de Tamara Mellon, ancienne journaliste chez Vogue British), il réalise quelques perles dans son atelier Londonien. Pour atteindre une telle renommée, il a eu sa petite recette miracle à lui : il prête ses escarpins aux people qui se se font un plaisir de les porter et lui assurent une notoriété sans égale sans même s’en apercevoir.

Propriété de TowerBrook Capital Partners, la marque Jimmy Choo a été revendue à l’allemand Labelux à trois fois sa valeur d’achat soit 570 millions d’euros qui veut mieux l’implanter en Asie, et surtout en Chine.

 

 

En restant dans le thème de l’empire du milieu, une autre chinoise très influente dans le monde de la mode : Angelica Cheung, rédactrice en Chef de Vogue Chine.

Mieux qu’une simple rédactrice en chef, c’est elle-même qui a lancé Vogue en chine après avoir chapeauté Marie Claire à Hong Kong puis Elle en Chine.

Le succès de Vogue est tel que le premier numéro s’est vendu à 300000 exemplaires.

Angelica Cheung s’est donnée une mission éducative en Chine, marché encore jeune en ce qui concerne la mode (elle fait le tri des marques pour les nouveaux consommateurs)  et cette « mission » lui confère une influence monstre en Chine, pile au moment où tous les yeux du monde du luxe sont braqués dessus.

 

 

 

A présent on se dirige vers un autre pays des BRIC, et là il s’agit de l’Inde et son petit génie Manish Arora.

Ce directeur artistique de Paco Rabanne rejoint le calendrier Parisien en 2007 après s’être fait inviter par Didier Grumbach, président de la chambre syndicale de la couture Française.

Avec un style alliant exotisme et avant-gardisme qui séduit les rédactrices de mode et les critiques, le designer compte parmi ses clientes et fans Michelle Obama. Sa notoriété est entre autre due au nombre de ses collaborations aussi diverses soient-elles : Nivea, Swatch, les 3 Suisses, Nespresso, et la liste est encore longue …

Celui qu’on surnomme le John Galliano Indien tient les rennes de Paco Rabanne, et sa mission est plutôt rude : redonner à la marque futuriste des années 60 son éclat version années 2010 !

 

 

 

 

 

 

A présent on vous présente Hayder Ackermann, colombien de naissance, ayant longtemps vécu en Afrique pu

is aux Pays-bas, c’est tout simplement un surdoué qu’on compare à YSL. Il habille notamment des noms tels que Tilda Swinton et Lady gaga et enchante tellement le milieu de la mode que Lagarfeld y voit déjà son successeur chez Chanel.

 

 

 

 

 

Rei Kawakubo

Ce designer défie toutes les conventions et tous les codes et se décrit elle-même comme styliste hors tendance. Et pour cause, son premier défilé parisien a été qualifié d’Hiroshima chic.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :